Le permis d’exploitation

Le permis d’exploitation délivré en octobre 2016 par le Ministre Di Antonio avait fait l’objet d’un recours au Conseil d’Etat introduit, d’une part, par le CRAC (comité régional anti-carrière) et, d’autre part, par la commune de Florennes. Le Conseil d’Etat a prononcé un arrêt d’annulation le 20 mai 2019. Il estimait qu’un permis d’urbanisme devait être délivré pour la remise en service de la voie ferrée (ligne 136) qui servira au transport de la pierre extraite vers le siège d’Aisemont.

Une demande de permis d’urbanisme pour la repose des rails a été introduite par INFRABEL. Ce permis a été délivré le 20 août 2019.

Sur cette base, les Ministres de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire ont pu délivrer à Carmeuse un nouveau permis pour l’ouverture de la carrière le 25 septembre 2019.